Inscrivez-vous ici

pour notre blog!

LSP-Logosolo.png

Blog   la spiniella

Merci!

  • La Spiniella

Bijoux royaux français - Un voyage dans le temps

Jóias da Realeza francesa - Uma viagem no tempo

Les bijoux français ont une histoire illustre, riche en récits de noblesse, de royauté et de mystère. La collection de bijoux royaux français comprend des pièces d'une importance unique. Que ce soit la quête de François Ier pour montrer ses pouvoirs de roi divin à travers ses regalia (objets symboliques royaux) ou l'ambition de Napoléon Bonaparte d'apparaître comme le successeur légitime de la couronne française à travers les joyaux de la couronne.


Aujourd'hui, nous allons faire un voyage à travers l'histoire de la royauté française et de certains des plus importants bijoux qui ont marqué le cours du temps.

A joalheria francesa tem uma história ilustre, rica em contos de nobreza, realeza e mistério. A coleção de jóias da realeza francesa possui em seu acervo peças de importância únicas. Seja a busca de François Iº de mostrar seus poderes como um rei divino através de suas regalias (objetos simbólicos reais) ou na ambição de Napoleão Bonaparte de aparecer como o legítimo sucessor da coroa francesa através das jóias da coroa.


Hoje vamos fazer uma viagem através da história da realeza francesa e de algumas das jóias mais importantes que marcaram o curso do tempo.



Les joyaux de l'Ancien Régime


L'Ancien Régime désigne une longue période du système politique et social du Royaume de France, allant de la fin du Moyen Âge à la Révolution française.

Durant cette période, les bijoux de la Couronne française peuvent être considérés comme des regalia, ce dont témoignent les peintures et les sculptures de cette époque. Ces regalia étaient souvent utilisés et pensés pour prolonger la symbologie du droit divin des rois.

Les rois français du Moyen Âge utilisaient ces objets dans toutes les procédures royales, les festivals, les fêtes, les jours fériés, etc. Lorsque ces insignes étaient transmis à un roi successeur, ce dernier portait, selon la tradition, une nouvelle couronne créée spécialement pour lui. Toutefois, les bijoux et les pierres qui étaient importants pour ses prédécesseurs étaient retirés des anciennes pièces et réutilisés dans la nouvelle couronne et les autres objets.


Cette procédure a permis d'enrichir la collection royale française d'ornements et d'emblèmes médiévaux au fil des souverains successifs, établissant un trésor officiel qui a été lancé par François 1er en 1530. Il était impensable de porter des insignes en dehors des événements et des occasions sacrés, mais le roi avait besoin de démontrer les pouvoirs qu'il avait acquis par le biais d'une imagerie puissante. Et c'est ainsi que l'utilisation de pierres précieuses est devenue une règle.


À cette époque, la royauté française possédait 8 pierres précieuses remarquables, dont un spinelle rouge de 105 carats, le "Côte-de-Bretagne", était le plus remarquable. Mais pendant les troubles causés par la Ligue catholique, de nombreuses pierres précieuses ont été perdues, avant d'être restituées à la cour par le roi Henri IV.


Lorsque le roi Louis XIV rejoignit la couronne, ce fut le retour définitif des bijoux étincelants au sein de la royauté, permettant à leurs porteurs d'éclipser les dépouilles.

Surnommé le Roi Soleil, Louis XIV voulait briller plus que quiconque car c'était sa façon de se montrer comme le centre de l'univers. La première addition à sa collection était 18 pierres presque parfaites connues sous le nom de diamants Mazarin.

La collection royale s'est enrichie lorsque Marie-Thérèse a apporté à la cour, en cadeau de son père, la perle "La Pelegrina" pour son mariage avec Louis XIV en 1660.

Le Roi Soleil a acquis une autre pierre importante, le diamant bleu Tavernier, qui a ensuite été taillé et transmis à l'histoire sous le nom de diamant Hope (vous vous souvenez de notre précédent billet sur les bijoux dans les films ? On la voit dans le film titanic ! Et la perle La Pelegrina faisait partie de la collection d'Elisabeth Taylor ! vérifiez tout cela sur - www.laspiniella.fr/post/bijoux-iconiques-du-cinéma). Sa collection royale ne s'est pas arrêtée là, bien sûr ! Les pièces importantes sont nombreuses, mais un autre joyau acquis par Louis XIV mérite d'être mentionné : le saphir Ruspoli de 135 carats avec seulement 6 facettes.


Le petit-fils de Louis XIV, Louis XV, a également apporté des ajouts importants à la vaste collection de bijoux qu'il avait héritée de son grand-père. Parmi elles, son acquisition la plus importante était un diamant rose de 20 carats appelé le diamant Hortense.


L'histoire ne s'arrête pas là, puisque Louis XVI et sa nouvelle épouse Marie-Antoinette étaient très friands de diamants. À l'époque, le Trésor public possédait une énorme collection, certaines sources citent des dizaines de milliers, de bijoux précieux. Marie-Antoinette, l'une des têtes les plus célèbres qui ont roulé dans la Révolution française, portait et abusait de ses bijoux et recevait de magnifiques cadeaux de son mari et de son beau-père. Mais son affection pour les bijoux étincelants s'est émoussée lorsqu'elle a été impliquée dans l'affaire du collier de diamants, une intrigue créée par la comtesse Jeanne de La Motte-Valois. Après cet épisode, Marie-Antoinette a commencé à s'habiller plus "sobrement". Les Joyaux de la Couronne ont été portés pour la dernière fois par Marie-Antoinette et Louis XVI en 1789, lors de la grande ouverture des États généraux, comme un cataclysme en forme de Révolution à venir.

As jóias do Antigo Regime


O Antigo Regime refere-se a um longo período no sistema político e social do Reino da França, que vai desde o final da Idade Média até a Revolução Francesa.

Durante este período, as jóias da Coroa francesa podem ser consideradas como regalia, o que evidenciamos a partir das pinturas e esculturas deste período. Estas regalias eram freqüentemente usadas e pensadas para ampliar a simbologia do direito divino dos reis.

Os reis franceses da Idade Média usavam tais objetos em todos procedimentos reais, festivais, dias de festa, dias públicos, etc. Quando estas regalias eram transmitidas a um rei sucessor, este pela tradição usaria uma coroa nova criada especificamente para ele, entretanto, as jóias e pedras que eram importantes de seus antecessores, eram removidas das antigas peças e reutilizadas tanto na nova coroa como nos demais objetos.


Este procedimento enriqueceu a coleção real francesa de ornamentos e emblemas medievais com cada governante sucessivo, estabelecendo um tesouro oficial que foi iniciado por François 1º em 1530. Era impensável usar regalia fora dos eventos e ocasiões sagradas, mas o rei precisava demonstrar seus poderes adquiridos através de imagens poderosas. E foi assim que o uso de gemas preciosas tornou-se uma regra.


Nessa época, a realeza francesa possuía 8 gemas notáveis, das quais um Espinélio vermelho de 105 quilates, o ”Côte-de-Bretagne" era a mais notável. Mas durante os problemas causados pela Liga Católica, muitas das jóias foram perdidas, sendo restauradas à corte pelo Rei Henri IV.


Quando o rei Luís XIV aderiu à coroa, foi o retorno definitivo das jóias reluzentes à realeza, fazendo com que seus portadores brilhassem mais do que os restos mortais.

Conhecido como o Rei Sol, Luís XIV queria brilhar mais do que ninguém porque era sua maneira de se mostrar como o centro do universo. A primeira adição à sua coleção foram 18 pedras quase perfeitas conhecidas como diamantes Mazarin.


A coleção real foi enriquecida quando Maria Theresa trouxe para a corte, como um presente de seu pai a pérola, "La Pelegrina", para seu casamento com Luís XIV em 1660.

O Rei sol adquiriu outra pedra importante, o diamante azul Tavernier, que mais tarde foi cortada e passada para a história como o diamante Hope (lembra do nosso post anterior sobre as joias no cinema? Ele está lá no Filme titanic! E a pérola La Pelegrina pertenceu ao acervo de Elisabeth Taylor! confira tudo no - www.laspiniella.fr/post/bijoux-iconiques-du-cinéma). Sua coleção real não parou por aí é claro! Foram inúmeras peças importantes, mas outra gema adquirida por Luis XIV digna de ser mencionada é a safira Ruspoli, de 135 quilates com apenas 6 facetas.


O neto de Luís XIV, Luís XV, fez também algumas adições importantes à vasta coleção de jóias que havia herdado de seu avô. Entre elas a sua aquisição mais importante foi um diamante rosa de 20 quilates chamado de diamante Hortense.

A história não para por aí, pois Louis XVI e sua nova esposa Marie Antonieta gostavam muito de diamantes. Naquela época, o Tesouro da Coroa tinha uma enorme coleção, algumas fontes citam dezenas de milhares, de jóias preciosas. Maria Antoinette, uma das cabeças mais famosas que rolaram na Revolução Francesa, usava e abusava de suas jóias e recebeu presentes magníficos de seu marido e sogro. Mas seu afeto pelas joias reluzentes diminuiu quando ela foi implicada no caso do colar de diamante, uma intriga criada pela condessa Jeanne de La Motte-Valois. Após esse episódio Maria Antonieta passou a vestir-se de forma mais “sóbria”. As Jóias da Coroa foram usadas pela última vez por Maria Antonieta e Luís XVI em 1789, na grande inauguração do Estado Geral, como um cataclismo na forma da Revolução que estava chegando.



L'ère de Napoléon Bonaparte et de la Restauration des Bourbons


En 1789, la Révolution française est née d'une révolte contre les rois et les nobles. Il a causé une inondation de destruction et a tout balayé, même les bijoux. De nombreux bijoux remarquables ont été mis en sécurité dans le Garde Meuble (Trésor) après le début de la Révolution, mais en 1793, ils ont été volés dans le chaos. De nombreux trésors ont disparu et ce vol a entraîné une perte incommensurable dans l'histoire de France.


Une grande partie des insignes de couronnement, tels que le sceptre de l'Ancien Régime de Charles V, la main de justice en ivoire et la couronne de Charlemagne, ont été volés, ainsi que de nombreuses pièces magnifiques de l'artisanat suprême de l'Ancien Régime, telles que des orbes, des calices et des reliques.

Parmi les bijoux remarquables perdus lors du vol figurent certaines des grandes pierres accumulées par la royauté française, telles que le spinelle Côte de Bretagne, le diamant Hortense, le diamant French Blue Hope, le diamant Régent et le diamant Sancy. Cert